[Cours 2015-2016]. M2. Des penseurs face aux masses. De la culture de masse à la culture des loisirs

Capture d’écran 2015-11-30 à 10.19.49

(image : Studio Robert Venturi, Strip and Signs, 1968-1972)

Professeur : Geneviève Vergé Beaudou

Contenu. L’introduction du cours s’établit sur la lecture et le commentaire d’un essai d’Hannah Arendt : La crise de la culture (publié en 1960) – plus précisément sur le sixième essai, La crise de la culture : sa portée sociale et politique comme révélatrice des préjugés de la société moderne dans son rapport à l’art et à la pensée. Les axes privilégiés : société et société de masse, comparaison et passage de l’une à l’autre ainsi que le statut et le fonctionnement des loisirs dans la société de masse, nous conduirons à convoquer trois auteurs pour analyser ce qu’à pu constituer le choc des métropoles au début du XXè siècle : Georg Simmel, Siegfried Kracauer, Walter Benjamin.

Comment, à travers le filtre de ces expériences nouvelles, la modernisation fut-elle ressentie ?

Dans un premier temps, l’étude de textes permettra d’aborder les notions de masse, modernité et ville pour explorer et analyser des produits réifiés de la culture de masse.

La deuxième partie du cours sera consacrée à l’analyse et aux enjeux de l’exposition Dreamlands, Centre Georges Pompidou, 2010.

Objectifs. Comprendre  comment des courants de pensée contemporains  la maîtrise de leurs notions et des concepts peuvent rencontrer et construire la pratique artistique.

Systèmes d’interprétation du monde, événements de société, changements de point de vue face au réel comme face à l’imaginaire ; écrivains, artistes ou intellectuels, qui ont, à un moment ou à un autre, incarné une école, une révolte et peut-être une révolution des mentalités.

Bibliographie

Stéphane Füzesséry, Philippe Simay, Le choc des métropoles, Collectif, éditions de l’Éclat, 2008.

Georg Simmel, Philosophie de la modernité : la femme, la ville, l’individualisme, Payot, 1988.

Georg Simmel, La tragédie de la culture et autres essais,Rivages, 1988.

Georg Simmel, Les grandes villes et la vie de l’esprit. Suivi de « Sociologie des sens », Payot, 2013, coll. « Petite bibliothèque Payot ».

Frédéric Vandenberghe, La sociologie de Georg Simmel, Ed. La découverte, coll. Repères, 2009.

Siegfried Kracauer, Rues de Berlin (et d’ailleurs), Les Belles Lettres, 2013.

Siegfried Kracauer, L’ornement de la masse, Essai sur la modernité weimarienne, Ed. La découverte, 2008.

Paris et ses expositions universelles – architectures, 1855-1937, Éditions du Patrimoine, Centre des Monuments Nationaux, Paris 2008
Walter BENJAMIN, Paris, capitale du XIXe siècle, Le livre des passages,trad. Jean Lacoste, Paris, Éditions du Cerf, 2000.

Philippe Simay, Capitales de la modernité, Walter Benjamin et la ville, Ed de l’Éclat, 2006.

Robert VENTURI, Denise SCOTT BROWN, Steven IZENOUR, Learning from Las Vegas, Cambridge (Mass.), Londres, The MIT Press, 1972, éd. française : L’enseignement de Las Vegas, ou le symbolisme oublié de la forme architecturale, Bruxelles, Mardaga, 1987.

Valéry Didelon, La controverse Learning from Las Vegas, Mardaga, 2011.
Jean BAUDRILLARD, Amérique, Paris, Grasset, 1986
Umberto ECO, La guerre du faux, Paris Grasset/Le Livre de Poche, « biblio essais », 1985Rem KOOLHAAS, Delirious New York, New York, Thames & Hudson, 1978; éd. française : New York délire, trad. Catherine Collet, Marseille, Parenthèses, 2002
Louis MARIN, Utopiques : jeux d’espaces, Paris, Éditions de Minuit, 1973.

Guy Debord, La société du spectacle, Folio.
Guy Debord, commentaires sur La société du spectacle, Folio.

Modalités

CM OBLIGATOIRE, les mardis de 9h à 12h, Semaines 42, 44, 46, 50

Évaluation : Écrit : commentaire de texte // Oral : dossier argumenté support multimedia.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *