[Cours 2012-2013] Cultures médiatiques

Avec le roman-feuilleton dès les années 1840 puis l’expansion irrésistible de l’imprimé de masse à la Belle Epoque, une culture médiatique s’est mise en place, qui constitue aujourd’hui, à l’heure des écrans-rois, notre biotope culturel, et qui modèle notre imaginaire partagé. Le récit traditionnel a dû s’ajuster à cette nouvelle donne et a intégré à sa poétique les contraintes matricielles du format et du support : standardisées, en vue d’une production, d’une diffusion et d’une consommation à grande échelle, les fictions ont exploité les ressources de la sérialité, dans le même temps qu’elles se déclinaient transmédiatiquement par d’incessantes adaptations, du roman au mélodrame ou au film puis au téléfilm, de la BD à la série télévisée, du jeu vidéo au dessin animé …. Il s’agira de faire le point sur cette mutation des formes narratives caractéristique de la modernité médiatique et démocratique, de même que sur les pratiques culturelles afférentes du grand public, souvent méconnues en contexte académique.

L’un des volets du cours proposera une saisie panoramique, en diachronie et en synchronie, de cette culture médiatique et de ses récits circulants. L’autre sera consacré à un genre emblématique, celui de la science-fiction. Les oeuvres seront choisies pour éclairer l’actualité immédiate et la remettre dans une perspective large. A titre d’exemples, pour les années passées: Blade Runner, La planète des singes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *