La recherche en Master CCIC

Le Master CCIC est adossé au laboratoire Espaces humains et interactions culturelles (EHIC, EA 1087). Il accueille une quarantaine de chercheur·e·s et autant de doctorant·e·s, quelques post-doctorant·e·s, qui interrogent des corpus littéraires et médiatiques dans trois domaines principaux : théorie littéraire, interactions culturelles, dynamiques des genres en régime médiatique. 

Le laboratoire offre ainsi – mais pas exclusivement – les outils pour penser une frenchness élargie à l’ensemble des productions francophones, et sur tous les supports médiatiques (feuilletons, presse ou imprimés, télévision, cinéma, etc.). Par ailleurs, les collègues engagé·e·s en littérature comparée ou sur des espaces anglophones, italophones, germanophones, hispanophones ouvrent plus largement les sujets et les corpus étudiés. Le laboratoire EHIC est engagé dans plusieurs projets internationaux, dont un récent H2020 européen, dédié aux  fictions criminelles.

Les chercheur·e·s du laboratoire (qui accueille également des enseignant·e·s de l’ENSA) suivent individuellement les travaux des étudiant·e·s du Master. Les étudiant·e·s rédigent en M1 et en M2 un mémoire de recherche, qui est à considérer comme l’orientation personnelle donnée au diplôme. Les sujets abordés ces dernières années sont multiples, en fonction des intérêts culturels manifestés par les masterant·e·s : études des politiques culturelles, travaux sur la circulation des revues francophones, analyses sur le rap féminin, sur les musiques actuelles, sur l’implantation territoriale des festivals, sur les cycles et séries dans l’édition française, sur le cinéma asiatique, la photolittérature, la question du gender et le théâtre contemporain, les romans adaptés en comédies musicales, etc. 

A l’issue de la première année, les étudiant·e·s présentent une ébauche de recherche d’une vingtaine de pages. Un mémoire complet est soutenu à l’issue de la deuxième année, devant un jury de spécialistes.

Le mémoire permet aux masterant·e·s d’approfondir une thématique choisie, de se familiariser avec la littérature critique et d’éprouver les méthodologies avancées de la recherche. Des séminaires de restitution des travaux sont organisés tout au long de la formation.

Un pré-projet de recherches est demandé au moment de l’admission en Master.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.