Table ronde 3 : “Femmes et arts”

Femmes et arts : Marine Breffort, Manon Philippon, Maeva Soury, Lise Tenissen

Les pays occidentaux vivent une quatrième vague du féminisme depuis 2010. La question du genre est dans tous les esprits, à commencer par ceux des plus jeunes. Les choix de nos sujets sont très représentatifs de cette pensée née sur les réseaux sociaux. Nous cherchons à interroger les constructions modernes à travers l’art. L’art est l’un des moyens d’expression les plus libres qui soit, ainsi, les artistes parviennent à faire passer beaucoup de messages à travers leurs productions. C’est ainsi que nous nous pencherons sur le rapport entre l’art et le féminisme par le biais de deux axes: la représentation du féminin dans l’art et l’art par les femmes. 

Sous-axes :

Les représentations du féminin dans l’art: perpétuer une tradition artistique

L’invisibilisation des femmes artistes

la représentation de la femme dans le domaine artistique

Questions : 

Représentations féminines: revoir les traditions dans l’art (Marine, Lise et Maëva, peut-être un peu Manon): En quoi les représentations du féminin dans l’art peuvent-elles s’avérer problématiques? En quoi elles peuvent aussi être une solution aux problèmes liés au genre?

L’art par les femmes: quels enjeux (plus focus sur Marine x Manon): quels sont les enjeux de l’art au féminin? Pourquoi est-il important pour le féminisme? (Désinvisibiliser les artistes féminines)

Quelles sont les revendications des femmes par leurs arts? Quelles idées défendent-elles?

En quoi le travail artistique des femmes peut-il être dévalorisé par la société ?  

Présentations individuelles :

Marine : La représentation des femmes artistes dans les musées et galeries aux USA des années 60 aux années 2000

Mots-clés : femme, art, féminisme, genre, minorité, usa, contemporain, happening, affiche, installation, représentation, musée, galerie, histoire

J’ai choisi ce sujet grâce à une de mes professeurs de licence qui m’a fait comprendre la situation précaire des minorités dans le monde de l’art. après ça j’ai lu le livre tout le monde peut être féministe de Bell Hooks et j’ai compris que les valeurs féministes n’étaient pas comprises de toute à l’époque. et en visitant plusieurs musées et galeries j’ai remarqué que la plupart des œuvres de l’époque étaient faites par des hommes j’ai donc décidé d’étudier pour ce phénomène récurrent. j’ai choisi de me concentrer sur les usa car c’est un pays que j’ai beaucoup étudié en licence grâce à ma licence llcer. et j’ai choisi cette période car elle commence au début de la seconde vague du mouvement féministe aux usa et car c’est une période histoirique très riche. 

Mon but est de montrer l’inégalité que les femmes devaient subir dans la vie courante mais surtout dans le monde de l’art en mettant en avant 3 artistes symboliques de l’époque choisie. 

Manon : La représentation des femmes costumières dans le spectacle vivant

Mots-clés : femme, couture, vêtement, costumier·ère, spectacle, représentation, métier, féminisation, création

Ce sujet je l’ai choisi car j’aimerai déjà dans un futur proche, je l’espère, devenir costumière. Depuis quelques années je coud et c’est quelque chose que j’aime beaucoup. J’ai donc décidé de présenter le métier de costumier dans des institutions culturelles. Cela me permettra de me rapprocher du métier que je veux faire et aussi aborder le sujet de la créativité de ce métier. J’aborde le côté féminin de ce métier car il est assez rare de croiser un costumier. J’aimerai donc me porter sur la question pour déterminer pourquoi ce métier est beaucoup représenté par des femmes.

Lise : Étude de comment les autrices d’essais féministes aborde le viol dans leurs essais.

Mots-clés : femmes, essai, autrices, genre, masculinité, autoritarisme, viol, domination, culture, témoignages, féminicides, minorités

J’ai choisi ce sujet à la suite de lectures féministes. Dans notre société moderne, post-MeToo, la parole des victimes est de plus en plus écoutée cependant, il existe encore de nombreux problèmes liés à ce sujet. La remise en cause de la parole de la victime, la justice qui “à du mal” a condamné les violeurs etc. Il me semblait intéressant d’étudier comment les autrices d’oeuvres féministes, soient d’oeuvres engagées, aborde la question du viol. Est-ce par témoignage ? Statistiques ? etc.

Maëva : L’influence des wiccans sur les productions contemporaines

Mots-clés : représentation, sorcière, oracles, écoféminisme, minorité, martyre, tradition, art, peinture, intuition, émotion, “care”

Très engagée, je voulais un sujet qui me représente. Pour moi, s’il existe bien une figure qui incarne à la fois l’engagement écologique et le féminisme c’est bien celle de la sorcière, celles que l’on appellerait aujourd’hui les wiccans modernes. Cela dit, je suis peu familière avec leurs pratiques, cependant, il en existe une que je trouve particulièrement accessible: les jeux d’oracles. Je voue une certaine fascination pour cet objet de plus en plus utilisé et j’ai fait le choix de me pencher dessus pour étudier les wiccans. En effet, il s’agit d’un objet à diverses visées qui a recours à un large panel de thématiques qui se rejoignent toutes. Beaucoup d’oracles dépeignent notamment des figures féminines perpétuant ainsi une longue tradition dans l’art. ce que je cherche à comprendre par le biais de mes recherches c’est cette réelle résurrection des sorcières du xxième siècle et le boom des pratiques telles que l’usage des jeux d’oracles.

 

Bibliographie

  • Marine

Bell Hooks, Tout le monde peut être féministe

Lemoine Stéphanie, Ouardi Samira, Artivisme : art, action politique et résistance culturelle 

Linker Kate, Love for Sale : The words and pictures of Barbara Kruger 

Sabine BREITWIESER, Carolee Schneemann : Kinetic Painting 

  • Manon

BASSO FOSSALI Pierluigi, « Habiller les personnages, revêtir la chair », Signata. Annales des sémiotiques / Annals of Semiotics, 1 juillet 2020, no 11.

VIEMONT Gaëlle, « Des costumiers aux costumières. Processus et conséquences d’une féminisation du secteur professionnel », OpenAIRE.

L’analyse des spectacles: Théâtre, mime, danse, danse-théâtre, cinéma, https://www.babelio.com/livres/Pavis-Lanalyse-des-spectacles-Theatre-mime-danse– danse/194115, consulté le 4 janvier 2022.

SOPHIE KURKDJIAN, A lire « Le costumier, ou la mémoire dans la fibre », s.l., Histoire et mode (coll. « Histoire et mode »), 2014.

GIUA Vera Pierantoni, « Habiller l’acteur, habiller le personnage. Anthropologie des costumes de spectacles au Xxème siècle », p. 672.

VALESKY Madison M, « Gender Disparity of Women in Theatre Design », p. 23.

  • Lise

King Kong théorie – Virginie Despentes, 2006

Les Couilles sur la table – Victoire Tuaillon, 2019

(Ces hommes qui m’expliquent la vie – Rebecca Solnit, 2018)

  • Maëva

Chollet Mona, 2018, Sorcières : la puissance invaincue des femmes, Zones.

Berger Helen A, 1999, A Community of Witches: Contemporary Neo-Paganism and Witchcraft in the United States, Studies Comparative Religion, Columbia, S.C.: Université of South Carolina Press.

Berger Helen A, and Ezzy Douglas, 2007, Teenage Witches: Magical Youth and the Search for the self, New Brunswick, N.J: Rutgers University Press.

Howard Michael, 2010, Modern Wicca : A History from Gerald Gardener to the Present, 1st ed., Woodbury, Minn: Llewellyn Publications.

Magliocco Sabina, Neo-Pagan Sacred Art and Altars: Making Things Whole, Folk Art and Artists Series, 2001, Jackson: University Press of Mississippi.

Rountree Kathryn, 1999, « THE POLITICS OF THE GODDESS: Feminist Spirituality and the Essentialism Debate », Social Analysis: The International Journal of Social and Cultural Practice, 1999, p. 138‑165.

Scott Cunningham, 2021, La Wicca – Grimoire de magie blanche – Poche, J’ai Lu.

Scott Cunningham, 2013, La Wicca Guide de pratique individuelle, J’ai Lu., (coll. « Aventure secrète »).

Sorita d’Este et David Rankin, 2016, Wicca : aux origines de la magie – broché, Danae Editions., (coll. « Danae »).

Starhawk, The Spiral Dance: A Rebirth of the Ancient Religion of the Great Goddess, 1999, Special 20th Anniversary Edition, Harper Collins.

Thompson Charis, 2006, « Back to Nature?: Resurrecting Ecofeminism after Poststructuralist and Third‐Wave Feminisms », Isis, 2006.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.